projet immobilier et ses étapes

Les étapes d’un projet immobilier avant l’acquisition

Selon une récente étude, investir dans un projet immobilier serait, pour plus de 48% des français, l’une de leurs priorités. Mais avant de se lancer dans l’acquisition d’une maison ou d’un projet immobilier il est bon d’appréhender certaines étapes cruciales pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Les étapes de votre projet immobilier

Les étapes de votre projet immobilier

La recherche du projet immobilier

Si l’acquisition d’une maison peut sembler plus facile que sa construction (par exemple à cause du manque de terrains disponibles), mais il n’en est rien. Car pour la recherche d’un projet immobilier, il vaut mieux bien mettre en exergue les points importants à vos yeux : le nombre de chambres, le terrain disponible, le garage, le stationnement s’il s’agit d’une maison en ville. Il est très important de bien établir également votre périmètre de recherches. Une maison dans une ville ou un village plus éloigné de votre lieu de travail peut être intéressant au niveau du prix et des impôts (taxe foncière, taxe d’habitation) mais il faut aussi estimer le coût en matière de déplacements. Un deuxième véhicule va-t-il être nécessaire ? Y-a-t-il suffisamment de loisirs et de clubs sportifs à proximité pour les enfants.

Les frais liés à l’acquisition

Pour évaluer  les besoins financiers du projet immobilier n’oubliez pas d’inclure tous les frais divers qui peuvent s’y greffer. Ainsi, le choix d’une agence immobilière pour acquérir votre bien vous obligera à régler le montant des honoraires de l’agence. Puis, les frais du passage de l’acte devant le notaire pour l’achat d’un bien d’occasion, qui s’élèvent à environ 8% du prix d’achat de la maison. Ces frais, peuvent être un peu plus importants lorsque l’achat se fait au moyen d’un emprunt avec garantie hypothécaire. Enfin pensez que vous allez devoir régler une partie des taxes foncières du logement au pro-rata de la durée de détention dans l’année. Seul le règlement de la taxe d’habitation ne vous incombera pas si vous n’êtes pas dans les lieux à la date du 1er janvier de l’année de l’achat.

Les moyens de financement du projet

Enfin, l’étape la plus importante pour mener à bien ce projet est évidemment son financement. Son montant est généralement calculé en fonction de vos revenus. Il existe plusieurs pistes pour ce financement. Pour cela, vous pouvez :

Faire appel à une agence bancaire :

Classiquement les agences bancaires sont les sources de financement vers lesquelles les futurs acheteurs se tournent pour financer leur projet. C’est souvent plus simple : les agences vous connaissent et vous les connaissez. Mais c’est aussi un risque car vous connaissant, ils peuvent éventuellement mettre des conditions que vous n’auriez pas avec une tierce personne.

Faire appel à un courtier :

Cette solution est de plus en plus utilisée, grâce, notamment à Internet. Car les courtiers en crédit vont tout faire pour vous aider. Non seulement il vont être à votre écoute pour connaître vos besoins. Mais en tant que courtiers, ils vont négocier avec de nombreuses banques, pour vous, afin d’obtenir le meilleur taux pour votre crédit et la meilleure solution pour votre financement. Ils prennent en charge tout ce que vous n’auriez pas le temps de faire pour vous donner la possibilité que d’autres intermédiaires financiers ne vous aurez pas proposé.