Maison de banlieue ou de ville

Passer de la ville à la maison de banlieue

Quitter la ville pour la banlieue est devenu monnaie courante. L’inverse est plus rare mais pas inexistant ! Vous avez déniché un beau condo à vendre à Montréal ? Qu’à cela ne tienne ! Pourquoi ne pas revenir vous installer en ville ? Mais, à quoi faut-il s’attendre quand on s’installe dans une maison de banlieue ou qu’on se réinstalle en ville ?

Maison de banlieue

Maison de banlieue

Le prix

En quittant la banlieue pour la ville, il faut vous attendre à des prix nettement supérieurs. En effet, selon L’étude sur le prix des maisons de Royal LePagedu premier trimestre 2013, le prix médian d’une maison en rangée standard sur le Plateau Mont-Royal est de 589 000 dollars alors qu’en proche banlieue une maison de banlieue il est déjà nettement inférieur (Brossard : 245 000 dollars ; Laval : 236 750 dollars ; Longueuil : 232 000 dollars).

Avec une telle différence, il n’est pas surprenant de comprendre pourquoi de nombreux citadins fuient la ville pour s’installer en banlieue. Mais ces prix exorbitants peuvent être néanmoins compensés. Le fait d’avoir un locataire, par exemple, dans le cas d’achat d’un duplex ou d’un triplex, peut être d’une grande aide pour le remboursement de votre prêt. À noter également que vous pourrez vous passer d’automobile, ou du moins n’en posséder qu’une pour toute la famille. Tout est une question de gestion et d’équilibre budgétaire. L’acquisition d’un logiciel de facturation peut être une bonne initiative pour gérer vos dépenses et peser le pour et le contre.

Le transport

Le deuxième point d’importance à considérer, c’est le transport. En fonction de votre degré de tolérance face au voyagement, une installation en ville peut s’avérer être un réel soulagement. Les transports en commun sont bien plus réguliers et denses en ville qu’en périphérie.

À Montréal, la STM propose de nombreux forfaits en fonction des besoins de chacun. Le tarif régulier d’un abonnement mensuel au réseau de la STM est aujourd’hui de 79,50 dollars. Le tarif réduit de 47,25 dollars par mois s’applique aux enfants entre 6 et 17 ans, aux étudiants entre 18 et 25 ans et aux séniors de plus de 65 ans. Sans compter le fait que les enfants de moins de 6 ans peuvent voyager gratuitement ! À noter également que le gouvernement fédéral offre un crédit d’impôt sur le coût d’achat d’abonnements mensuels aux transports en commun. Conservez bien tous vos reçus ! Vos déplacements seront simplifiés et voyager sera un jeu d’enfant !

Le style de vie

Finalement, on doit considérer le style de vie que l’on mène afin de choisir son milieu de vie, ou même son type de résidence. Si vous aimez vous déplacer en vélo, les quartiers qui ont de la personnalité et découvrir de nouveaux restaurants exotiques, vous serez en ville comme un poisson dans l’eau ! N’oubliez pas aussi que le style de vie évolue avec les évènements de la vie. Mais il faut que vous soyez apte à quitter les paysages aérés pour vous retrouver en pleine ville avec tout ce que cela implique : embouteillages, files au restaurant, etc.

Mais c’est comme tout, il y a des avantages et des inconvénients même pour les maison de banlieue ! Souvenez-vous-en lorsque vous irez au cinéma à pied ou que vous ferez votre épicerie en vélo.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour décider. Prenez bien en considération vos envies, vos attentes, et cela pour les années qui viennent.